Imprimer

La voie naturelle

 

C’est une théorie qui a été transmise par la nature des choses et les voies naturelles :

adnNous sommes tous composés de cellules uniques elles-mêmes composées d’un ADN unique. A notre mort, nos cellules seront réparties au travers des vers et des corps constitués : les racines des plantes qui se nourrissent des composés organiques, les oiseaux qui mangent les vers, qui eux-mêmes sont mangés par les chats, etc. Nos cellules sont ainsi disséminées comme les graines d’une fleur par le vent ou les abeilles pour être ensuite à l’origine de nouvelles vies.

 

Selon le hasard ou la chance nous intégrons le corps d’un chien, d’une herbe ou d’un cochon qui eux-mêmes seront digérés et/ou réincarnés dans une autre enveloppe corporelle. C’est le principe des équilibres naturels et de la transmutation.

Il y a un capital de cellules sur la planète qui sont en mutation et en transposition permanente. Rien ne se perd dans l’univers et sur la terre, tout développe, se transforme, s'équilibre. 

Pour son équilibre, la planète qui est surpeuplée d’hommes aujourd’hui, compense cette surpopulation avec certaines espèces qui disparaissent.

Pour maintenir son harmonie et sa stabilité, la mère nature va bientôt procéder à un arbitrage en supprimant du monde les excès et la part de surpopulation.

“Croissez et multipliez-vous” était un bon mot d’ordre ; il ne l’est plus.
Maintenir les équilibres démographiques et écologiques
est désormais le nouveau commandement de l’ordre naturel.


Nos réincarnations-transmutations vont souffrir demain car elles vont subir les affres de la nature que nous malmenons aujourd’hui, en usant et en abusant des réserves naturelles tout en faisant fi de l’avenir de notre descendance, que nous incarnerons nous-mêmes sous d’autres formes et d’autres corps.
 

C’est le cycle de la vie.
Pour le croire il faut le voir, mais pour le voir, il faut le croire...
 

Souvenez vous de cet épitaphe :  “Ci-gît une personne de volupté qui, pour plus de sécurité,
fit de ce monde un paradis dans le respect des autres et de son environnement”.

Petit rappel des lois naturelles ici